«

»

Un point sur les caracteristiques techniques de Sandy Bridge. La nouvelle puce Intel

Aujourd’hui, j’aimerai vous faire un petit topo sur le nouveau bébé d’Intel, j’ai nommé : Sandy Bridge.

Puce Sandy Bridge

Pour commencer, un peu d’histoire. Sandy Bridge appartiens à la famille des i3, i5 et i7 ; familles actuellement basées sur les socket 1366 (Nehalem et Gulftown) et 1156 (Lynnfield et Westmere).

Les sockets 1366 étant destinés à la performance (les Gulftown sont des puces 6 cœurs gravées en 32 nanomètres) ; tandis que le 1156 est plus destiné aux machines d’entrée et de moyenne gamme, car s’avérant  couteux dans des configuration très performantes (entre autre pour le multi-GPU en 2×16).

Sandy Bridge utilise dés lors un nouveau socket 1155 (à noter que les ventirad 1156 sont compatibles), qui reprend et généralise les avancés de Gulftown et Westmere : soit la gravure en 32 nano, et une solution graphique intégrée.

. Voyons en détail ce que propose Intel.

– La dénomination change quelque peu, en effet, on passe d’une dénomination à 3 chiffres à une de 4. Et certaines puces affichent leurs spécificités par une lettre complémentaire (Intel ce met au Loto ?) :

  • K pour les modèle débridé, autorisant donc l »overclocking
  • S pour les modèle basse consommation (TDP 65 watts)
  • T pour les modèle très basse consommation (TDP de 45 watts ou 35 watts).

Par exemple, le Core i5 2500 K. La gamme s’articulant ainsi :

  • Core i3 : 3 Mo de cache, 4 threads
  • Core i5 : Jusqu’à 6 Mo de cache, 4 threads, Turbo 2.0
  • Core i7 : Jusqu’à 8 Mo de cache, 8 threads, Turbo 2.0

– Le mode turbo boost passe en version 2.0 (turbo uniquement sur i5 et i7). La première nouveauté est que le turbo touche désormais la partie CPU comme la partie GPU sur toutes les puces.  Ensuite l’utilisation a été revu, et le turbo peut dés lors s’engager dés une sortie d’inactivité (ce qui laisse augurer des sorties de veille plutôt véloce).

Mais ce mode Turbo satisfera il les overclockeurs et de manière générale les demandeurs de grosses puissances. Pour certaines stations de travail la réponse est certainement non.

– L’Hyper-Threading est bien sur de la partie.

– Introduction de quatre nouveaux chipset : P67, Q67, H67 et B65. Le tableau ci dessous illustre les spécificités.

Recapitulatif chipset

Cliquer pour agrandir

Q67 et B67 sont à destinés au monde professionnel, et proposent le support du PCI que l’on voit donc écarté des solutions grand publique. En outre, ces solutions ne support par l’overcloking. Le Q67 apparait comme le haut de gamme pro.

Pour les chipsets P67 et H67 adressés au grand publique . Mais, seul le H67 supporte la solution graphique intégrée, le P67 étant étudié pour tirer partie d’une GPU tel que nous l’utilisons à actuellement. Cependant, le P67 est le seul à permettre l’Intel Extreme Tuning Support, soit l’Overcloking.

-L’overcloking, parlons-on en justement. Comme nous l’avions vu plus haut seuls les modèles K l’autorisent réellement (qui sont d’ailleurs les seuls à bénéficier du GPU HD 3000… encore un argument qui va compliquer la tache dans le choix de matériel).

Intel communique peu à ce sujet, hormis via cette page :

OC Sandy Bridge

Cliquez pour agrandir

Attendons donc de voir les résultats des divers OC sur le net (ici par exemple).

. Mitigé

Et peut être un peu déçu. Intel change une fois de plus de socket, ce qui à l’heure actuelle semble lasser et ne permet pas d’évolution sans grande refonte matérielle, dommage. Et la limitation sur l’overclock…  Sur des machines comme des portables, je ne peine pas à le concevoir (sauf grosses machines de jeu), mais pour le coup Intel semble oublier qu’Amd reste un concurrent.

Ceci dit les performances de Sandy Bridge sont indéniables, et collent à la demande actuelle. Les consommation amoindries, l’intégration de la puce graphique au CPU, pour les machines mobiles, multimédia ou encore d’entrée et milieu de gamme : l’idée est bonne et a un fort potentiel. Surtout si les performances sont là !

Reste que les propriétaires de configurations en socket 1156 et surtout 1366 risquent de ne pas franchir le pas vers Sandy Bridge.

Via, via et via

1 ping

  1. Les nouveaux MacBook Pro sont à l’appel ! » Tecnileaks

    […] au programme, toutes les rumeurs avaient vu juste, on à bien entendu droit à des puces Sandy Bridge pour le processeur, en bi-coeur pour les 13′ et en quad pour les 15′ et 17′ ce […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>